Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Aide aux victimes d'un accident de la route et à leurs familles

Une nouvelle tragédie sur les routes de France :
Accident mortel entre un autocar et un camion près de Libourne

Le 23 octobre 2015, mise à jour 15h40

La Fédération Nationale des Victimes de la Route (FNVR) vient d’être sollicitée pour défendre plusieurs victimes de l’accident de car survenu ce vendredi 23 octobre à Puisseguin, en Gironde.

Le Président, le Docteur Dominique Michel COURTOIS et tous les membres de l’association sont mobilisés pour apporter un soutien moral et une aide à toutes ces victimes.

Accident mortel entre un car et un camion

Une collision entre un bus transportant 49 passagers du club de troisième âge de Petit Palais et un camion transportant du bois, s’est produite sur la départementale D17, à hauteur de Puisseguin, près de Libourne, en Gironde.

Les deux véhicules se sont embrasés suite à un choc frontal.

Il s’agit d’une des catastrophes routières les plus meurtrières qui se soit produite en France car on dénombre 42 morts et quatre blessés graves.

Pour le Président de la F.N.V.R. le Docteur Dominique Michel COURTOIS ,interrogé par de très nombreux médias, il convient de respecter la douleur et la peine de toutes les victimes de ce drame.

Après la période de deuil et de recueillement viendra ensuite, le temps de l’enquête judiciaire et de l’indemnisation.

La F.N.V.R. sera auprès des victimes et des familles de victimes pour défendre la mémoire des personnes décédées et mais aussi défendre leurs droits face aux compagnies d’assurance afin de leur faire obtenir la meilleure indemnisation de tous leurs préjudices.


Mise à jour à 15h40

Le bilan s'alourdit. L'accident a coûté la vie à 43 personnes, dont le chauffeur du camion et un enfant de trois ans qui l'accompagnait.

On déplore quatre blessées graves dont deux victimes de brûlures et deux autres victimes de traumatismes crâniens.

Les autres rescapés seraient blessés légèrement et choqués.


Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901