Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Accident de la route, le nombre de morts à nouveau en hausse

Bilan dramatique pour l'année 2014 : 3388 tués sur les routes

Le 15 avril 2015
Hausse du nombre de morts sur les routes

Effectivement, on dénombre 120 morts de plus qu'en 2013.
L'objectif du gouvernement d'arriver sous les 2000 décès en 2020 semble bien compromis.

Malheureusement, toutes nos propositions, faites depuis des années ne sont toujours pas prises en compte par des autorités qui semblent dépassées depuis longtemps par l'alcoolémie et la prise de drogues et maintenant par l'utilisation des téléphones portables.

Propositions de la FNVR pour améliorer la sécurité routière Propositions d'améliorations
de la sécurité routière

L'alcool est réputé responsable d'un tiers des accidents mortels en France et de 40% des tués chez les jeunes.

L'abaissement du taux d'alcool dans le sang à 0,2g/l pour les conducteurs novices, ne correspond à rien.

Un verre de vin suffit pour arriver à ce taux, et même pour le dépasser pour des individus minces et les femmes.

Le taux d'alcoolémie doit être de zéro pour tous les conducteurs, sans aucune distinction.

Celui qui conduit, ne doit pas boire. C'est pourtant simple ...

L'interdiction de l'usage au volant du téléphone portable et des dispositifs comme les écouteurs, les oreillettes et les casques est une bonne décision.

A ce jour, 34% des automobilistes reconnaissent téléphoner au volant.

L'envoi de SMS, en conduisant, multiplie par plus de vingt les risques d'accident.

Encore faudra t-il que les pouvoirs publics aient les moyens de faire appliquer cette disposition.

Il faut regretter qu'aucune décision concernant l'amélioration de l'état du réseau routier secondaire ne soit annoncée.

Le nombre de morts sur la route ne baissera significativement et durablement que le jour où le gouvernement prendra enfin conscience que la sécurité routière repose sur trois principes indissociables : un automobiliste raisonnable, un véhicule en bon état et une route bien entretenue.

L'utilisation sans faille du dispositif législatif et l'application, par les juges, des peines maximales prévues pour les différents délits pourraient aussi constituer un signal fort dans le domaine de la répression.

La Fédération Nationale des Victimes de la Route va donc continuer, inlassablement, son action auprès des pouvoirs publics afin que nos revendications, toutes légitimes, soient prises en comptes.

Localement, sur tout le territoire national, nos associations vont continuer leurs actions de sensibilisation et de prévention afin que la mort sur nos routes ne soit plus une fatalité.


Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901