Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Accident de la route : 360 morts en Juillet 2015, soit une hausse de 19,2% par rapport à 2014

Le 13 août 2015
Sécurité Routière - Tous Responsables

L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) annonce que la hausse de la mortalité routière en juillet 2015 a été significative : 360 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en juillet 2015, contre 302 en juillet 2014, soit une hausse de 19,2%.

Les usagers de deux-roues motorisés en ont été les premières victimes : à ce jour, 105 d’entre eux ont perdu la vie sur les routes le mois dernier, un nombre équivalent au mois de juillet 2013, mais de 57 % supérieur à celui de juillet 2014.

Ces chiffres s’inscrivent dans un contexte de hausse globale de la mortalité routière qui touche la majorité de nos voisins européens. Ils s’expliquent aussi en partie, de manière plus conjoncturelle, par le fait que les mois de juillet 2014 et 2015 ont été tous les deux atypiques, et aux antipodes : le mois de juillet 2014 a été le mois le plus pluvieux en France depuis plus de 50 ans et avait conduit à des chiffres exceptionnellement bas de la mortalité routière ; tandis que le mois de juillet 2015 a été exceptionnellement sec et chaud, avec des épisodes de canicule et un déficit de 40% de pluviométrie selon Météo France.

Les déplacements en deux-roues motorisés, très « météo-sensibles » ont donc été vraisemblablement plus nombreux le mois dernier qu’en juillet 2014, mois de comparaison.

Les personnes âgées de plus de 65 ans ont également payé un lourd tribut à la mortalité routière, avec à ce jour 82 décès, en augmentation de 64 % par rapport à juillet 2014. La mortalité sur les routes des seniors est estimée en augmentation de 21 % sur 7 mois. A ce jour, la mortalité des 18-24 ans est pour sa part en hausse de 9 %. Ainsi, le tiers des personnes tuées supplémentaires depuis le début de l’année sont des jeunes âgés entre 18 et 24 ans, et les deux tiers, des personnes de plus de 65 ans.

Ces phénomènes mériteront des études plus approfondies lorsque les données détaillées seront disponibles.

S’agissant des autres indicateurs de l'accidentalité du mois dernier :

  • les accidents corporels augmentent de 6,7 % : 5 090 en juillet 2015 contre 4 769 en juillet 2014, soit 321 accidents avec blessures de plus.
  • le nombre de personnes blessées sur les routes augmente de 7,7 % : 6 617 personnes le mois dernier contre 6 146 en juillet 2014, soit 471 personnes blessées supplémentaires.
  • le nombre de personnes hospitalisées augmente de 13,8% : 2 668 personnes ont dû être soignées plus de 24 heures dans un établissement hospitalier après un accident de la route en juillet 2015, contre 2 345 en juillet 2014, soit 323 hospitalisations de plus.

Depuis le début de l’année 2015 la hausse de la mortalité routière s’établit à 3,8 % sur les 7 premiers mois. Elle témoigne d’un relâchement des comportements sur la route, contre lequel les pouvoirs publics sont pleinement mobilisés.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a rappelé « la totale et constante mobilisation du Gouvernement pour la sécurité routière, pour empêcher ces drames de la route qui sont inacceptables ». 19 des 26 mesures du plan en faveur de la sécurité routière annoncée par Bernard Cazeneuve au nom du Gouvernement le 26 janvier dernier sont d’ores et déjà entrées en vigueur. Un comité interministériel de la Sécurité routière, annoncé le 10 août par le Premier ministre Manuel Valls qui le présidera, se tiendra au sortir de l’été.

Le ministre de l’Intérieur se rendra demain à l’hôpital de Garches (Hauts-de-Seine) qui accueille de nombreuses victimes d’accidents graves de la route, afin d’aller à la rencontre de ces personnes blessées et de ceux qui les accompagnent au quotidien.


Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901