Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

À partir du 31 octobre 2004, les Français sont invités à faire l'expérimentation de cette mesure efficace

Paris, le 29 octobre 2004

À partir du 31 octobre 2004, la Sécurité routière recommande à tous les usagers de la route d'allumer leurs feux de croisement quand ils circulent de jour, hors agglomération. Pour en informer les Français, une campagne débute aujourd'hui à la télévision et à la radio. Selon les experts, cette mesure pourrait permettre, en France, de sauver entre 5 et 8 % des tués et entre 3 et 13 % des blessés.

Un geste simple qui peut sauver des vies

L'allumage des feux de croisement le jour peut permettre d'éviter des accidents ayant lieu la journée et impliquant au moins deux véhicules ou un véhicule et un piéton, puisque le principe est de faciliter la perception des différents usagers entre eux.
En 2003, en France, ce sont 2 235 personnes qui ont péri (soit 39 % des tués) et 67 239 personnes qui ont été blessées (soit 58 % des blessés) dans ce type d'accident.

En adoptant l'allumage des feux de croisement le jour, la France peut donc sauver des vies. Selon les experts, ce sont ainsi entre 5 et 8 % des tués et entre 3 et 13 % des blessés qui pourraient être épargnés.

Sans nécessiter d'équipements supplémentaires mais en faisant appel au sens civique de chacun, l'allumage des feux de croisement le jour se présente comme une mesure simple et efficace.

Permettre aux Français d'expérimenter l'efficacité de la mesure

L'allumage des feux de croisement le jour est une pratique répandue dans d'autres pays, dans les pays nordiques mais aussi dans des pays plus au sud comme l'Italie. L'efficacité de cette pratique en termes de sécurité routière n'est pas limitée aux seuls pays nordiques. En effet, si les conditions climatiques et la culture d'un pays ont un impact certain sur le comportement des automobilistes, elles ne changent rien au fait qu'un véhicule avec les feux allumés reste plus visible qu'un véhicule feux éteints.

Au sein de l'Union européenne, l'obligation d'allumer les feux de croisement le jour est en vigueur en Finlande, en Suède, en Norvège, et au Danemark. Dans tous ces pays, le conseil d'usage a précédé la réglementation. La pratique peut également être très importante dans des pays où la mesure n'est pas obligatoire comme aux Pays-Bas, où 60 % des usagers allument leurs feux de croisement le jour.

L'expérimentation lancée en France permettra de vérifier concrètement que cette mesure est bien adaptée à notre pays, que les Français en ont saisi l'enjeu et l'efficacité, avant d'envisager ultérieurement de la rendre obligatoire.

29 octobre : début de la campagne d'information

Pour montrer aux Français qu'il est efficace d'allumer ses feux de croisement le jour si l'on veut être vu plus tôt et de plus loin, un film publicitaire fera la démonstration de l'effet " feux le jour " sur les antennes, à partir du 29 octobre 2004. Les téléspectateurs s'apercevront que les voitures les plus visibles sont celles qui ont les feux de croisement allumés.

Parallèlement, trois spots radio inviteront les Français à participer à l'expérimentation. Ils reviendront sur l'intérêt de rouler avec les feux de croisement le jour " une petite habitude à prendre ", un geste simple qui ne va pas " bouleverser notre vie, mais qui peut nous la sauver " et rappelleront que " rouler avec nos feux de croisement le jour peut faire baisser le nombre d'accidents en France ".

Une affiche, proposée aux responsables locaux, aux collectivités locales et aux entreprises partenaires de la Sécurité routière, viendra relayer cette campagne de sensibilisation, en faisant là encore, la démonstration de l'efficacité des feux de croisement le jour. Sa signature : " Même de jour, on vous voit mieux quand vos feux sont allumés ".
Une campagne déjà relayée par les partenaires

Les nombreux partenaires de la Sécurité routière ont décidé de relayer la campagne auprès de leurs salariés ou de leurs clients. Relais de la rubrique Internet de la Sécurité routière consacrée à l'allumage des feux de croisement le jour, diffusion des spots radios sur la radio 107.7, reprise des affiches de la campagne, diffusion de dépliants, de vitrophanies, de flyers ou de cravates à placer dans les voitures ... telles sont les actions menées par ces partenaires, convaincus de l'efficacité de la recommandation du gouvernement pour continuer d'améliorer la sécurité sur les routes de France.

Les partenaires de la Sécurité routière :

  • Les sociétés d'autoroute : ASFA, SAPRR, ASF, SAPN, SANEF, Cofiroute, Aréa, Atmb, SFTRF et ESCOTA

  • Des entreprises publiques : EDF, GDF, SNCF, La Poste et RATP

  • Des entreprises ayant signé une charte avec la Sécurité routière : Ursif, Auto Sécurité, Norauto, Colas, Total, FNTR, 3M, Prosign, Renault, Unostra, PSRE, Kéolis, Arval PHH, Capeb, Dekra Veritas, TLF, Macif, GE Capital et Esso

  • Des sociétés d'assurance : FFSA et GEMA

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901