Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Baisse de la mortalité routière en mai 2011 (-5,7%)

Paris, le 10 juin 2011

En mai 2011, 317 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, contre 336 en mai 2010, soit 19 personnes tuées en moins, ce qui représente une baisse de -5,7%.

Le nombre de personnes blessées hospitalisées est également en diminution : 2 611 en mai 2011 contre 2 784 en mai 2010, soit 173 personnes hospitalisées en moins et un recul de -6,2%.

Parallèlement, le nombre d’accidents corporels est en augmentation (+4,6%) : 6 176 en mai 2011 contre 5 904 en mai 2010, tout comme le nombre de personnes blessées (+2,1%).

Dans ce contexte, la baisse du nombre de personnes tuées et de blessés hospitalisés fait apparaître une diminution de la gravité des accidents, cette évolution pouvant être liée, pour partie, à une baisse de la vitesse moyenne des véhicules.

Cependant, la mortalité des motocyclistes est en hausse (+10% par rapport à mai 2010). La baisse porte essentiellement sur les voitures particulières (15%).

La baisse de la mortalité routière correspond à un mois de mai 2011 qui ne comportait ni pont, ni week-end de trois jours, contrairement à mai 2010, mais qui a bénéficié d’un temps exceptionnellement doux et sec, favorisant les sorties.

Ces résultats contrastés nous invitent à encore plus de prudence et d’attention pour une sécurité partagée sur la route, particulièrement à l’approche du week-end de la Pentecôte qui devrait occasionner de très nombreux déplacements.

La mortalité routière des cinq premiers mois de l’année 2011 reste en effet en hausse de 8,6%, comparée à la même période de l’année 2010.

Ni alcool - Ni drogues - Ni vitesse : Sauvons des vies.

Télécharger :
Ouvrir le baromètre de mai 2011
(format PDF - 27 ko)


www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.28.1



Association loi 1901