Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Baromètre du mois d'octobre 2005

Paris, le 8 novembre 2005


Bilan du moisAccidents corporelsTuésBlessés
Octobre 2005 provisoire7 7214539 764
Octobre 20048 07350510 242
Différence 2005 / 2004– 352– 52– 478
Evolution 2005 / 2004– 4,4 %– 10,3 %– 4,7 %


Au cours du mois d'octobre 2005, comparé à octobre 2004, on a enregistré des diminutions homogènes des nombres d'accidents corporels et de blessés et une diminution nettement plus marquée du nombre des personnes tuées. A noter que les conditions météorologiques de ce mois d'octobre 2005 ont été légèrement défavorables à la sécurité routière alors que celles d'octobre 2004 avaient été assez neutres. Le mois d'octobre confirme donc les bons résultats constatés en août et en septembre. Pour la première fois depuis que des statistiques fiables existent, le nombre annuel des personnes tuées est passé sous la barre des 5 000 tués et se situe à 4 984.


Bilan des dix premiers moisAccidents corporelsTuésBlessés
10 mois 2005 provisoires68 6944 14487 307
10 mois 200471 3534 39291 091
Evolution 2005 / 2004– 3,7 %– 5,6 %– 4,2 %


Le cumul des dix premiers mois de l'année se traduit par des diminutions homogènes des nombres d'accidents corporels et de blessés et une baisse légèrement plus marquée du nombre de personnes tuées.


Le bilan des 12 derniers mois (novembre 2004 à octobre 2005) est de 4 984 tués.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la note sur
l'évolution conjoncturelle des derniers mois



Avertissement :
Les résultats présentés dans ce baromètre reposent sur un système de remontées rapides indépendant des bulletins d'analyse des accidents corporels (BAAC) dont le remplissage, la transmission, la vérification et le traitement demandent un délai de l'ordre de quatre mois.
A compter du 1er janvier 2005, afin d'harmoniser nos définitions avec celles de nos principaux voisins européens, les définitions des gravités changent. Dorénavant, une victime d'un accident de la route sera recensée comme tuée si elle décède sur le coup ou dans les trente jours qui suivent l'accident. Par ailleurs, ce sont les victimes hospitalisées plus de 24 heures (appelées hospitalisées) qui sont recensées à la place des victimes hospitalisées plus de six jours (appelées blessés graves). Donc progressivement ces remontées rapides A,T,B (accidents, tués, blessés) se transformeront en A,T,B,H (accidents, tués, blessés dont blessés hospitalisés).
Dans l'immédiat, les publications mensuelles des résultats continueront à présenter des résultats provisoires de personnes tuées à six jours directement comparables aux résultats de l'année 2004. Ce n'est qu'à la fin de l'année 2005 que pourront être publiées en routine des données sur la base de la nouvelle définition des personnes tuées à un mois.



www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.28.1



Association loi 1901