Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Le bilan de l'accidentalité routière 2009

Paris, le 7 janvier 2010

Après une baisse très sensible de la mortalité routière en décembre 2009 (- 18,5 % par rapport à décembre 2008), l'année 2009 enregistre un nombre de personnes tuées sur les routes très légèrement inférieur à l'année 2008 (- 13 morts, soit -0,3%). [1]

L'année 2009 se caractérise, en termes de sécurité routière, par une baisse significative du nombre d'accidents corporels (68 512 soit - 8 %), des personnes blessées (83 911 soit - 10,5%) et hospitalisées (30 490 soit - 12,8%). En termes de mortalité, le nombre de décès sur les routes est quasiment équivalent (en légère baisse) à celui de 2008 : - 13 victimes, soit 4 262 personnes tuées en 2009 contre 4 275 en 2008. C'est donc la 8ème année de baisse consécutive de la mortalité routière.

Niveau exceptionnellement bas de l'accidentalité routière en décembre

En décembre 2009, 295 personnes ont perdu la vie sur les routes. Comparé aux résultats des mois de décembre de ces dix dernières années, ce chiffre de 295 victimes est de loin le plus bas. Par rapport au mois de décembre 2008 où 362 personnes avaient perdu la vie, l'écart entre les deux années représente 67 victimes en moins, soit une baisse significative de - 18,5% du nombre de personnes tuées.

Le nombre d'accidents corporels relevés en décembre 2009 (4 687) est également en forte baisse par rapport au même mois de l'année précédente (6 012), soit une diminution de - 22 %. Forte baisse également des personnes blessées sur cette même période : 5 577 en décembre 2009 au lieu de 7 450 en décembre 2008 (- 25,1 %). La même tendance est constatée quant aux personnes hospitalisées : 2 102 en décembre 2009 contre 2 630 en décembre 2008 (- 20,1 %).


www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901