Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Le partage de la route, un enjeu majeur de sécurité routière

Paris, le 12 octobre 2007

Partager la route c'est se mettre à chaque instant à la place des autres
Jean-Louis BORLOO, ministre d'État, ministre de l'Écologie du Développement et de l'Aménagement durables, et Cécile PETIT, déléguée interministérielle à la sécurité routière, lancent la 8e édition de la Semaine de la sécurité routière, qui a lieu du 15 au 22 octobre 2007, consacrée au partage de l'espace de circulation entre les différentes catégories d'usagers. À cette occasion, Jean-Louis BORLOO et Cécile PETIT présentent une campagne nationale pour dénoncer les complaisances à l'égard de la règle que chacun s'octroie au péril de sa vie et de celle des autres.

Le partage de la route au coeur de la 8e édition de la Semaine de la sécurité routière

Temps fort de mobilisation nationale, la Semaine de la sécurité routière est dédiée au « partage de l'espace de circulation entre les différentes catégories d'usagers ». Quelque 3000 manifestations sont organisées du 15 au 22 octobre 2007 sur l'ensemble du territoire national sous l'impulsion des acteurs locaux mobilisés contre l'insécurité routière : pouvoirs publics, collectivités locales, forces de l'ordre, entreprises, associations.

«Je profite du lancement de la Semaine de la sécurité routière pour saluer l'engagement au quotidien de tous les acteurs locaux qui oeuvrent pour faire reculer l'insécurité routière et accompagner les français», déclare Jean-Louis BORLOO.

Jean-Louis BORLOO rappelle que partager la route, c'est respecter les règles en toute circonstance et se mettre à chaque instant à la place des autres usagers. En dépit du recul de la mortalité routière enregistré depuis cinq ans, le bilan concernant les usagers vulnérables (piétons, cyclistes, cyclomotoristes, motocyclistes) reste encore trop lourd, particulièrement en milieu urbain : sur les 4 709 personnes ayant perdu la vie dans un accident de la circulation en 2006, on déplore 535 piétons, 181 cyclistes, 769 motocyclistes et 317 cyclomotoristes (ONISR 2006).
Vous avez juste oublié un clignotant, il est juste un peu mort

Si le nombre de personnes tuées est en recul de 5,2 % (soit 403 personnes tuées en 2007 contre 425 en 2006), on déplore une augmentation à la fois du nombre d'accidents corporels (+ 2,2%, soit 7 430 en 2007 contre 7 270 en 2006) et du nombre de personnes blessées (+ 3,1 %, soit 9 575 en 2007 contre 9 284 en 2006).
Ces résultats confirment la nécessité pour chacun de renforcer sa vigilance pour un partage sécurisé de l'espace de circulation. « Épargner des vies sur les routes et éviter des drames passe par le respect des règles par chaque usager », réaffirme Jean-Louis BORLOO.

Une campagne nationale sur la complaisance : « il n'y a pas de petite infraction !»

Dans le cadre de la Semaine de la sécurité routière, Jean-Louis BORLOO et Cécile PETIT présentent une nouvelle campagne de sensibilisation pour interpeller sur les conflits d'usage nés de petites complaisances à l'égard de la règle qui peuvent engendrer des drames.

« S'il n'y a pas toujours d'accident derrière chaque infraction, 9 accidents sur 10 sont la conséquence d'une infraction. Je veux rappeler que derrière chaque règle, il y a un enjeu de sécurité routière. Pour sauver des vies et éviter des drames, le strict respect des règles par chacun est alors le plus sûr garant de la sécurité de tous. Il n'y a pas de petite infraction !», souligne Jean-Louis BORLOO.

Ce message est décliné dans le cadre du dispositif suivant :
- Deux spots télévisuels de 30 secondes, diffusés sur des chaînes généralistes du 14 octobre au 4 novembre 2007, mettent en scène respectivement un automobiliste et un conducteur de deux-roues motorisé qui s'octroient de petites libertés avec la règle. Dans les deux cas, la conséquence de ces infractions est fatale.
- Trois visuels déclinés en affichage urbain (du 16 au 24 octobre 2007) et en insertion presse dans des titres de presse quotidienne régionale (les 15, 16 et 18 octobre 2007) traitent de conflits d'usage dont peuvent être responsables et/ou victimes les vélos, les scooters et les piétons.

www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901