Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse Sécurité Routière

DEPARTS EN VACANCES

A la veille des grands départs,
la Sécurité routière appelle tous les usagers
de la route à la plus grande vigilance

Paris, le 2 juillet 2004

Les Français seront nombreux à prendre la route dès ce premier week-end de juillet. La Sécurité routière insiste sur les consignes pour une meilleure sécurité de tous sur les routes. La plus grande vigilance doit être apportée par les automobilistes et les deux roues pendant leurs trajets, mais aussi avant de partir.

Eté 2004, premiers grands départs avec le contrôle automatisé

La vitesse demeure le principal facteur d'accident de la route. Pour en rappeler les risques, la Sécurité routière diffuse deux spots publicitaires sur les radios d'autoroutes " Autoroute FM ", " Autoroute Info " et " Radio Trafic " du 1er juillet au 1er août.

Pour la première fois, les grands départs en vacances d'été se feront avec le contrôle automatisé. Les radars automatiques, placés sur tous types de réseau, sont précédés d'une signalisation spécifique et chacun peut se renseigner sur leur emplacement en consultant la carte à jour des radars fixes sur le site de la sécurité routière : www.securiteroutiere.gouv.fr.

Les radars automatiques fixes sont complétés par un dispositif de radars mobiles et de contrôle effectués sur le terrain par les forces de l'ordre grâce à des jumelles lasers et des dispositifs radars traditionnels. La Sécurité routière invite donc chacun à bien respecter les limitations de vitesse pour ne pas prendre le risque de commettre une infraction ou de provoquer un accident.

Inter distances, fatigue et portable au volant

Pour les mêmes raisons, chacun doit garder ses distances avec le véhicule qu'il suit, quel que soit le réseau routier : sur autoroute, on peut se repérer à l'aide des bandes blanches sur les bas côtés (en laisser deux entre le véhicule qui précède et le sien) ; sur les autres axes routiers, appliquer la règle " des 2 secondes " (prendre un point de repère sur le bord de la route et s'assurer qu'il s'écoule un minimum de 2 secondes entre son franchissement par le véhicule qui précède et le sien).

La Sécurité routière rappelle également au conducteur, lorsqu'il est seul, d'éteindre son téléphone portable avant de monter en voiture.

Elle recommande également de s'arrêter régulièrement de conduire, au minimum toutes les deux heures ou dès que l'on sent une baisse de vigilance (nuque raide, douleurs dans le dos, difficulté à maintenir la trajectoire ...).

S'attacher, même à l'arrière
La Sécurité routière rappelle aussi l'importance capitale d'attacher sa ceinture de sécurité et de placer les enfants dans des dispositifs de retenue adaptés. Le taux de mortalité parmi les accidentés de la route est cinq à six fois plus élevé en cas de non port de la ceinture de sécurité. Cette règle s'applique à tous les passagers, à l'avant et à l'arrière, sur route comme en agglomération, même sur de petits trajets.

Préparer son départ pour aborder un trajet en toute confiance

La Sécurité routière revient enfin également sur l'importance de bien préparer son départ, en :

  • Vérifiant l'état général de son véhicule, et notamment l'état d'usure et la pression des pneus ;
  • S'informant des conditions de trafic en consultant le site Internet de Bison Futé (www.bison-fute.equipement.gouv.fr) et en ayant connaissance des conditions météorologiques attendues sur la route du départ ;
  • Partant reposé (sur autoroute, un accident sur cinq est dû à un endormissement au volant) ;
  • Répartissant le poids des bagages sur l'ensemble du véhicule en mettant les objets les plus lourds dans le coffre ;
  • Ne posant pas d'objets sur la plage arrière pour garder une bonne visibilité et ne pas risquer d'être blessé par un projectile en cas de freinage brutal ;
  • Enfin, en testant, si besoin, son alcoolémie avant de reprendre le volant de son véhicule.

Pour plus de conseils, consulter www.securiteroutiere.gouv.fr

Script d'un des messages radios diffusés sur les radios d'autoroute
Nathalie est en réanimation. On ne sait pas encore si elle va s'en sortir. Ce qu'on sait en revanche, c'est qu'elle voulait arriver au bord de la mer avant le coucher du soleil. Pour bronzer un peu dès le premier jour. Ce qui explique pourquoi elle roulait si vite sur l'autoroute et qu'elle n'a pas pu éviter cette voiture. Mais en roulant à 150 km/h au lieu de 130, on ne gagne que 6 minutes sur un trajet de 100 km. Et ça, Nathalie ne devait pas le savoir. Car, qui prendrait un risque pour 6 minutes de soleil ?

Sécurité routière. Changeons.

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901