Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Légère baisse de la mortalité routière en mai 2012 (-0,9%)

Paris, le 11 juin 2012
Sécurité Routière - Tous Responsables

En mai 2012, 319 personnes ont perdu la vie sur les routes de France contre 322 en mai 2011, ce qui représente une baisse de 0,9%, soit 3 vies épargnées.

Le nombre d’accidents corporels enregistre une baisse beaucoup plus accentuée (-13,7%). On en déplore 5 260 en mai 2012 contre 6 098 en mai 2011, soit 838 accidents corporels évités.

Le nombre de personnes blessées est également en recul : 6 697 contre 7 519, ce qui correspond à 822 personnes blessées en moins (-10,9%). Le nombre de personnes hospitalisées est lui aussi en diminution (-9,1%) : 2 476 personnes ont été admises dans un établissement hospitalier à la suite d’un accident de la route en mai 2012. Comparé à mai 2011, cela signifie 249 personnes hospitalisées en moins.

La particularité du calendrier cette année est à souligner. Contrairement à mai 2011, où il n’y avait aucun grand week-end, le mois de mai 2012 a concentré quatre ponts (1er et 8 mai, Ascension et Pentecôte) favorisant une augmentation des déplacements.
Sur les cinq premiers mois de l’année, le nombre de personnes tuées est en diminution de 12,9% par rapport à la même période de l’année précédente, ce qui équivaut à 204 vies épargnées. Sur 12 mois glissants (de juin 2011 à mai 2012), la mortalité routière est sous la barre des 3 800 avec 3 759 personnes tuées.

À l’approche des premiers départs en vacances, les forces de l’ordre sont particulièrement mobilisées afin de rappeler aux usagers de la route l’impérieuse nécessité d’une conduite prudente et respectueuse des règles du Code de la route.


Télécharger :
Ouvrir le baromètre de mai 2012
(format PDF - 104.6 ko)


www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.28.1



Association loi 1901