Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

« Les poids lourds et la sécurité routière en France en 2003 »

Paris, le 26 avril 2005

L'Observatoire national interministériel de sécurité routière publie à la Documentation française une étude sectorielle é Les poids lourds et la sécurité routière en France en 2003.

En 2003, les véhicules de plus de 3,5 tonnes qui représentent 2 % du parc de quatre roues, ont effectué 6 % des kilomètres parcourus en France par la totalité des véhicules à deux ou quatre roues. Ce pourcentage de 6 % de trafic doit être comparé à la part que les poids lourds représentent dans le total des véhicules impliqués dans les accidents corporels (3,1 %) ou mortels (8,5 %).

Les poids lourds sont donc moins impliqués que les autres véhicules dans les accidents corporels mais plus impliqués dans les accidents mortels.

Ainsi les accidents corporels impliquant des poids lourds représentent-ils un enjeu important pour la sécurité routière : 5 % des accidents corporels, 12,4 % des accidents mortels, ces derniers faisant 12,6 % des tués et sont 2,5 fois plus graves que l'ensemble des accidents. C'est ainsi qu'en 2003, sur les 90 220 accidents corporels accidents corporels constatés en France causant la mort de 5 731 personnes, 4 472 accidents corporels impliquaient un poids lourd entraînant la disparition de 720 usagers de la route.

Parmi les principales caractéristiques de ces accidents, on retiendra :
  • qu'il s'agit le plus souvent d'accidents qui surviennent en rase campagne, hors intersection, sur des routes départementales et nationales.

  • que les poids lourds sont confrontés dans près d'un cas sur deux à une voiture de tourisme mais dans près d'un cas sur cinq, sont seuls en cause, avec ou sans piéton(s).

  • que comparées à 2002, les vitesses pratiquées en 2003 par les poids lourds sont restées assez stables mais au cours des cinq dernières années, ont augmenté de 2 à 7 km/h selon les réseaux.

  • que l'analyse des accidents avec poids lourd en 2003 tend à montrer que les conducteurs de ces véhicules sont moins souvent alcoolisés que les conducteurs légers ou que l'ensemble des conducteurs.

Cette étude est disponible dès à présent dans sa version papier mais se trouve également sur le site Internet de l'Observatoire à l'adresse suivante : www.securiteroutiere.gouv.fr/observatoire.

www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.28.1



Association loi 1901