Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Mai 2015 : 5 décès de plus sur les routes (+1,9%), baisse des accidents corporels (-4,7%), des personnes blessées (-6,2%) et hospitalisées (-4,5%)

Le 18 juin 2015
Sécurité Routière - Tous Responsables

Selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 265 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en mai 2015, contre 260 en mai 2014, soit 5 personnes tuées de plus, en hausse de 1,9%.

Les autres indicateurs de l'accidentalité montrent une baisse des accidents corporels, des personnes blessées et hospitalisées :

  • Les accidents corporels baissent de -4,7% : 4 723 en mai 2015 contre 4 958 en mai 2014, soit 235 accidents avec blessures évitées.
  • Le nombre de personnes blessées sur les routes diminue de -6,2% : 5 927 personnes le mois dernier contre 6 316 en mai 2014, soit 389 personnes blessées en moins.
  • Le nombre de personnes hospitalisées est lui aussi en diminution de -4,5% : 2 245 personnes ont toutefois dû être soignées plus de 24 heures dans un établissement hospitalier après un accident de la route en mai 2015, contre 2 352 en mai 2014, soit 107 personnes de moins.

Sur les cinq premiers mois de l’année 2015, la mortalité routière est en augmentation (+2,3 %, soit 29 personnes tuées de plus par rapport à la même période de l’année précédente).

La puissance publique a pris la pleine mesure de la gravité de la situation : dès le 1er juillet entreront en vigueur deux mesures fortes annoncées par le ministre de l’Intérieur Bernard CAZENEUVE en janvier, l’interdiction de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre du son, aussi bien en voiture, à moto qu’à vélo, et le passage de 0,5 g/l à 0,2 g/l du seuil d’alcoolémie légale chez les conducteurs novices.

Parce que nous sommes tous des usagers de la route, il appartient à chacun d’entre nous de se comporter de façon responsable et respectueuse des autres. Parce qu’il n’y a pas sur la route de petites infractions, il appartient à chacun d’entre nous de respecter la règle et de ne s’autoriser aucune transgression.


Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901