Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Pneus gonflés = Sécurité

Paris, le 11 mai 2005

Le sous-gonflage des pneus est aujourd'hui en France un facteur important dans les accidents mortels sur autoroutes. Pour inciter les usagers de la route à toujours bien vérifier la bonne pression de leurs pneus, Rémy Heitz, délégué interministériel à la Sécurité routière, et François Prévost, président de l'Union Routière de France (URF), se sont rendus sur l'aire de Cofiroute de Saint Arnoult-en-Yvelines.

A cette occasion, la Sécurité routière et l'URF rappellent l'importance d'un gonflage régulier des pneumatiques, garant d'une bonne tenue de route et d'un bon freinage du véhicule.


Le sous-gonflage : une cause majeure d'insécurité routière.

Le pneu est le lien entre l'automobile et la route : le gonflage régulier est donc l'exigence de sa performance. En effet, la pression conditionne l'écrasement du pneumatique, sa progression sur la chaussée, et facilite par conséquent la conduite du véhicule. Elle est donc un élément important du dispositif de sécurité du véhicule.
Négligence, inconscience... le rôle essentiel des pneumatiques n'est pas toujours pleinement perçu par les usagers de la route. Aujourd'hui en France, près de 50 % des véhicules circulent avec au moins un pneu dangereusement sous-gonflé. Ainsi en 2003, les accidents mortels sur autoroutes associés aux pneus s'élèvent à 9 % (+ 3,2 points en un an) et atteignent 15 % en été (période où la chaleur du sol favorise le risque d'éclatement du pneu).

Un engagement collectif pour une prise de conscience des usagers.

Conscients du facteur de risques que représente le sous-gonflage des pneus, la Sécurité routière et l'URF s'associent pour sensibiliser les conducteurs à la nécessité de cette règle de sécurité et l'illustrent par des tests pratiques de perte de contrôle du véhicule. Autant de tests pratiques qui prouvent que les usagers devraient vérifier la pression de leurs pneus une fois par mois (en conformité avec le modèle du véhicule et adapté aux circonstances de circulation), alors qu'aujourd'hui ils ne le font en moyenne qu'une fois par an.

Pour aider les automobilistes à adopter cet acte de sécurité, différents partenaires proposent un déploiement important de stations de gonflage gratuites. Ainsi, le réseau autoroutier dispose aujourd'hui de 400 points de gonflage sur les aires de repos, à la disposition des usagers. Les grandes enseignes de distribution, elles aussi sensibles à cet enjeu de sécurité routière, donneront des informations aux clients des hypermarchés sur l'existence des stations de gonflage et leur libre utilisation.


www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901