Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

Prévention du risque routier à l'hôpital
Signature d'engagements inédits pour sensibiliser salariés et patients des établissements de santé de Picardie

Amiens, le 14 septembre 2007

Le vendredi 14 septembre 2007, Cécile PETIT, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, se rend à Amiens pour signer deux chartes destinées à favoriser la prise en compte du risque routier dans les établissements de soins publics et privés, aussi bien par les professionnels de santé que par leurs patients.
  • Le centre hospitalier universitaire (CHU) d'Amiens Picardie, principal employeur de la région et la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) s'engagent pour une meilleure prévention du risque routier à l'hôpital.
  • L'Agence régionale hospitalière de Picardie (ARH), la CNRACL et la Caisse régionale d'assurance maladie de Nord Picardie (CRAM), s'engagent pour une meilleure coordination des actions de prévention du risque routier dans les établissements de santé de la région.



Une première charte de prévention du risque routier avec le monde hospitalier

Premier programme de prévention routier élaboré avec le monde hospitalier, la charte conclue entre le Ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement durables - Délégation interministérielle à la Sécurité routière -, la CNRACL et le CHU d'Amiens s'articule autour de trois leviers d'actions : la sensibilisation des salariés du CHU aux risques routiers, la prévention en direction des patients et de leur entourage et la prise en charge des personnes victimes d'accidents de la route.

1. Prévenir les risques routiers professionnels encourus par les salariés du CHU
Première cause de décès par accident du travail au plan national, le risque routier professionnel concerne l'ensemble des actifs, quels que soient leurs statut et secteur d'activité. Il est générateur de coûts économiques et sociaux élevés.
C'est pourquoi le plan de prévention établi avec le CHU d'Amiens prévoit une meilleure sensibilisation des salariés aux risques encourus lors de déplacements dans l'exercice de leur activité (risque mission) ou durant les déplacements domicile-travail (risque trajet). Ainsi, le CHU d'Amiens s'engage à mieux prévenir les risques mission, en mettant en oeuvre des actions portant sur quatre domaines de management :
  • les déplacements : éviter de circuler quand cela n'est pas utile ou utiliser, quand cela est possible, un autre moyen de transport que la voiture (transports en commun) ;
  • les parcs de véhicules : assurer un entretien régulier des véhicules utilisés par les professionnels hospitaliers ;
  • les communications mobiles : veiller à une gestion sécurisée de ces échanges qui exclut l'usage du téléphone portable au volant ;
  • les compétences : dispenser un suivi de formation à la conduite au personnel.


Par ailleurs, le CHU d'Amiens exprime sa volonté de mettre en place un ensemble de mesures pour une meilleure considération du risque « trajet » :
  • réaliser par site du CHU un diagnostic d'identification des risques routiers les plus importants encourus par les salariés ;
  • éviter si possible des déplacements domicile-travail en proposant des prestations internes au personnel du CHU (exemple : restaurant du personnel) et en incitant les collaborateurs à opter pour les transports en commun ;
  • inciter les salariés à veiller au bon état de leurs véhicules et à participer aux opérations de contrôle « sécurité » gratuits ;
  • sensibiliser les salariés sur les risques liés à la consommation d'alcool ou de substances illicites, à la somnolence au volant et à l'importance du port de la ceinture de sécurité.


2. Les établissements de santé, lieux d'échange propices à la sensibilisation des patients
Avec 275 000 consultations par an, le CHU d'Amiens est un lieu privilégié pour sensibiliser, informer et mobiliser les patients et leur entourage, notamment au moment des prescriptions médicales. C'est pourquoi, le centre hospitalier s'engage à associer pleinement le personnel de santé à la politique de prévention des risques routiers liés aux traitements donnés ou actes réalisés.

3. Pour une meilleure prise en charge des victimes de la route
L'accord signé avec le CHU d'Amiens prévoit de renforcer la prise en charge de personnes accidentées de la route en favorisant les liens entre les équipes et les établissements en charge de secourir les victimes. Concernant plus particulièrement l'accueil des victimes et de leur famille, le CHU d'Amiens s'engage à mettre en oeuvre une démarche d'accueil, de conseil et d'orientation, en lien avec les structures et associations concernées, conformément à la charte d'accueil des victimes et de leur famille.


Un accord de partenariat signé avec l'Agence régionale hospitalière

Un second engagement conclu avec l'ARH énonce les moyens de coordination pour renforcer la prévention du risque routier entre les pouvoirs publics, les régimes de protection sociale et les 85 établissements de santé picards publics et privés : échanges d'information, programme d'incitation à la prévention du risque routier, évaluation des politiques de prévention mises en oeuvre par les établissements de santé.

Cette charte s'inscrit dans la politique de prévention mise en oeuvre par l'ARH dans le cadre du schéma régional d'organisation sanitaire (SROS) et du plan régional de santé publique de Picardie.

Retrouvez toutes les informations sur les sites :
www.risque-routier-professionnel.fr
www.securite-routiere.gouv.fr



www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.28.1



Association loi 1901