Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Communiqué de presse de la Sécurité Routière

La vigilance des usagers de la route aux abords des chantiers pour la sécurité de tous

Paris, le 20 juin 2005

Dominique Perben, ministre des Transports, de l'Equipement, du Tourisme et de la Mer, et Rémy Heitz, délégué interministériel à la Sécurité routière, se rendent aujourd'hui sur un chantier de fauchage à Tournan-en-Brie, en Seine-et-Marne. Ce déplacement est l'occasion de rappeler, à la veille des grands départs en vacances, les risques encourus par les personnels d'exploitation des routes et de sensibiliser les usagers au bon respect des règles de conduite aux abords des chantiers.

Le mardi 7 juin 2005, un agent de la DDE de Charente Maritime a été tué. Son véhicule, qui assurait la protection de ses collègues en train de faucher les accotements d'une route départementale, a été percuté par un poids lourd. En 18 mois, c'est le quatrième agent qui décède sur un chantier routier.
A cette occasion, le ministre a une nouvelle fois condamné l'inconscience de certains automobilistes aux abords des zones de chantier et a appelé les usagers de la route à plus de vigilance.
En effet, les comportements à risques sont source d'une véritable insécurité pour les professionnels de la route, alors que leurs interventions sont nécessaires au maintien et à l'amélioration de la qualité du réseau routier. Chaque année, des centaines d'accidents mettent en danger la vie des agents d'entretien et d'exploitation qui assurent 24h/24h notre confort et notre sécurité sur les routes.


Des chantiers nécessaires pour la sécurité des routes en France

Pour le réseau autoroutier uniquement, on dénombre chaque année pas moins de 60 000 chantiers pour 540 000 km de balisage et plus de 225 000 interventions.
Les agents d'exploitation des DDE et des sociétés d'autoroutes sont des professionnels au service des usagers souvent conduits à travailler à proximité voire au cœur des flux de circulation les plus importants. Leur rôle, souvent méconnu, est pourtant primordial sur les routes de France : ils sont les garants de déplacements confortables et sûrs et oeuvrent jour et nuit pour maintenir la qualité du réseau.


Pour plus de sécurité aux abords des chantiers

La présence d'un chantier constitue un moment particulier pour l'usager : il implique des mesures accrues de sécurité dans des conditions de circulation exceptionnelles (modification de la signalisation, réduction du nombre de voies, changement de sens de la circulation, suppression de la bande d'arrêt d'urgence...).
Les usagers de la route doivent rester attentifs aux panneaux de signalisation spécifiques - toujours placés en amont - qui les informent du chantier à venir et donc des risques particuliers qu'il comporte. Chacun doit alors adapter son comportement en conséquence : en respectant les consignes de sécurité délivrées par les panneaux d'information et de signalisation et, surtout, en respectant les limitations de vitesse spécifiques ainsi que les distances de sécurité pendant la traversée. En cas d'intempéries, il est recommandé de redoubler de prudence afin d'anticiper tout danger lié aux travaux ou aux comportements des autres automobilistes (heurt d'un obstacle, dérapage sur des graviers etc.).

Respecter ces règles, c'est respecter le travail et surtout la sécurité de ces hommes.


Une sensibilisation des usagers sur le terrain

Pour la troisième année consécutive et à l'initiative de différents acteurs et partenaires - directions départementales de l'Equipement, sociétés d'autoroutes, ...-, des journées de sensibilisation auprès du grand public sont consacrées à la sécurité aux abords des chantiers. « Je travaille pour vous, faites attention à moi » est le thème de cette opération.

A travers la diffusion de spots radio, dépliants et affichettes, cette démarche vise ainsi à sensibiliser les usagers de la route aux risques qu'ils encourent aux abords des chantiers et aux risques encourus par les personnels d'exploitation lorsque les vitesses autorisées à l'approche et le long des chantiers ne sont pas respectées.


Des contrôles plus fréquents

Compte tenu des enjeux, qui s'attachent au respect des limitations de vitesse au droit des chantiers, des opérations de contrôle seront organisées plus fréquemment à l'aide, notamment, des radars automatiques mobiles embarqués dans des véhicules banalisés.

www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.27.4



Association loi 1901