Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Actualités de la Fédération Nationale des Victimes de la Route

Les Vœux du Docteur D.M. COURTOIS, Président de la F.N.V.R.

Paris, le 1er janvier 2006

Docteur D.M. COURTOIS, Président de la Fédération Nationale des Victimes de la Route
" Le Conseil d'Administration de la F.N.V.R. et tous les représentants des Associations locales se joignent à moi pour vous adresser nos meilleurs vœux pour la nouvelle année.
Bien qu'au cours de l'année 2005 la tendance à la baisse du nombre des accidents de la route semble perdurer, le nombre des tués et des accidents graves s'est stabilisé et a même augmenté dans certaines régions.
La répression accrue couplée à une prévention plus efficace a permis de changer certains comportements au volant mais le constat reste globalement négatif.

En effet, les ceintures non attachées, les portables au volant, les priorités et les distances de sécurité non respectées, l'usage d'alcool et de produits stupéfiants, la vitesse excessive, restent toujours les causes majeures d'accidents graves.
Nous assistons aussi à une augmentation significative des accidents de deux roues dont les conséquences ( décès, paralysie, amputations ...) sont souvent dramatiques.
Pour toutes ces raisons, nous avons décidé que la F.N.V.R. devait prendre une part encore plus active dans son action en faveur des victimes de la route gravement handicapées.

Nous allons augmenter notre présence dans les différents Centres de Rééducation dans lesquels nous intervenons déjà mais aussi étendre notre action dans les nouveaux Centres qui solliciteront notre intervention.


Comme je le précise souvent, nous ne sommes pas des magiciens, des faiseurs de miracle, mais nous vous aiderons à obtenir la meilleure indemnisation financière possible pour vous rendre la vie plus acceptable.

Nous lutterons ensemble contre les compagnies d'assurance dont le souci de rentabilité leur fait souvent oublier la dimension humaine du problème à résoudre.

En ce début d'année, notre pensée va vers les accidentés de la route gravement blessés pour qui, en une fraction de secondes, la vie a basculé dans l'horreur et le désespoir.

Comme vous le savez j'ai perdu mon fils aîné dans un accident de voiture dans la région bordelaise et seules les personnes qui ont connu un tel drame peuvent comprendre et partager la souffrance des victimes et de leurs familles.
Cependant, je voudrais terminer ces quelques lignes en transmettant un message d'espoir à tous les blessés graves qui, dans leur lit d'hôpital, dans les centres de rééducation ou de retour à domicile pourraient douter qu'une nouvelle vie s'ouvre devant eux, certes différente, mais combien plus enrichissante car il s'agit d'une véritable renaissance.
Meilleurs vœux à tous. "

Dr D.M. COURTOIS

Copyright © F.N.V.R. 2017 - Tous droits réservés. v4.28.1



Association loi 1901