Fédération Nationale des Victimes de la Route Téléphones : Région Nord : 01.40.07.10.05 ou Région Sud : 05.56.42.28.28
contact association plan association

Attention, piétons ! - C'est Pas Sorcier

L’éducation des enfants à la sécurité routière

À l’aide d’illustrations animées, les animateurs expliquent pourquoi l’éducation routière doit constituer une priorité pour les parents.

Un enfant très tôt sensibilisé aux dangers de la route sait mieux hiérarchiser les informations nécessaires à l’analyse d’une situation et décider s’il peut ou non traverser.

Un enfant qui n’a pas appris les bons réflexes court plus de risques de se mettre en danger.


La vulnérabilité des piétons séniors

Dans cette séquence, Fred et Jamy s’intéressent aux dangers de la rue pour les piétons séniors particulièrement vulnérables en raison de la baisse de leurs capacités physiques mais aussi du ralentissement du traitement de l’information par leur cerveau.

Ces personnes âgées évaluent souvent mal la vitesse de rapprochement des véhicules.

Les automobilistes doivent donc redoubler de vigilance lorsqu’un sénior s’apprête à traverser.


Les dangers du stationnement en double file

Une camionnette stationnée en double file réduit de presque moitié le champ de vision d’un piéton qui s’apprête à traverser.

Contraint à s’avancer pour gagner en visibilité, le piéton devient très exposé : le conducteur d’une voiture qui surgit ne le verra qu’au dernier moment.

Pour la sécurité des piétons, il faut donc éviter de se garer en double file.


Traverser la rue avec une poussette

Fred et Jamy démontrent qu’il y a des bons réflexes à adopter avant de franchir un passage protégé avec une poussette.

L’enfant et l’accompagnant doivent rester tous les deux dans la zone sécurisée.

Il ne faut jamais placer la poussette devant soi mais la tourner ou se placer à côté pour avoir la meilleure visibilité.


Les angles morts et la visibilité des usagers vulnérables

Pourquoi les piétons et les deux-roues motorisés sont-ils des usagers vulnérables sur la route ?

Les automobilistes ne les voient pas bien en raison de leur petite taille, mais aussi à cause des angles morts.

Il faut donc être particulièrement vigilant lorsque l’on circule à deux-roues ou à pied, et surtout à proximité des camions et des bus.


Les enfants piétons sont plus vulnérables

Quand un adulte met un 1/4 de seconde pour savoir si une voiture est à l’arrêt ou en circulation, il faut jusqu'à 4 secondes à un enfant.

Même si un enfant peut apprendre les risques à partir de 3 ans, son cerveau mettra plus de temps à analyser toutes les situations.

 


www.securite-routiere.gouv.fr

Copyright © F.N.V.R. 2024 - Tous droits réservés. v4.29.2



Association loi 1901